Arrêt de la CJUE relatif aux cookies (2019) : comment assurer la conformité de votre site Jimdo

Nouveau règlement sur les cookies pour les sites Web

Nouveauté pour votre site Web en matière de respect de la vie privée de vos visiteurs : la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a rendu une décision préliminaire sur l’utilisation d’outils de suivi et de cookies (consultez l’arrêt complet ici : CJUE, 29.07.2019 - C-40/17).

Conformément à la législation en vigueur, les cookies sont activés par défaut sur la plupart des sites et les visiteurs peuvent « refuser » l’utilisation de cookies, s’ils le souhaitent. D’après le dernier arrêt de la CJUE, cette interprétation fait l’objet d’un nouveau changement : certains outils, trackers et cookies peuvent être utilisés uniquement si les visiteurs donnent leur consentement.

Dans cet article, nous vous expliquons les conséquences de cette décision de la CJUE pour vous et certains changements que nous allons mettre en place pour assurer la conformité de votre site.

Les cookies sont de petits fichiers qui peuvent être stockés dans le navigateur Internet d’un utilisateur. Les cookies permettent aux sites ou serveurs de reconnaître les utilisateurs, suivre leurs activités et obtenir des statistiques.

CJUE : les visiteurs doivent accepter les différents types de cookies

La décision de la Cour de justice de l’Union européenne fait suite à un litige concernant le bouton « J’aime » de Facebook, que les utilisateurs peuvent inclure sur leur site. La question principale était de savoir qui était responsable des données recueillies par ce bouton : la personne à qui appartient le site ou Facebook.

 

La Cour a estimé que Facebook et le propriétaire du site sont tous les deux responsables. De nombreux experts juridiques appuient cette décision, qui s’applique à tous les cookies : les visiteurs d’un site doivent, selon eux, expressément consentir à l’utilisation de cookies, plug-ins, marketing en ligne et d’outils de suivi. Les experts ont nommé cette action « l’opt-in obligatoire ».

Veuillez noter que Jimdo ne peut pas offrir, ni n’offre, de conseils juridiques. En cas de doute, nous vous conseillons de faire appel à un expert juridique.

Qu’est-ce que « l’opt-in obligatoire » ?

Vous avez sûrement entendu parler « d’opt-in obligatoire » dans les médias. Concrètement, il s’agit de l’obligation de demander aux visiteurs s’ils acceptent l’utilisation de cookies. Cette option offre aux internautes une meilleure maîtrise du respect de leurs informations personnelles en ligne.

 

Vous avez probablement déjà vu la fonction « opt-in » sur d’autres sites. En général, un message ou une « bannière de cookies » pop-up apparaît et vous donne l’option d’accepter ou de refuser l’utilisation de cookies.

Jimdo va mettre à jour le message relatif aux cookies sur votre site

L’arrêt de la CJUE concerne tous les sites appartenant à des utilisateurs de l’UE, que vous ayez un bouton Facebook ou non.

Rassurez-vous, nous nous occuperons de mettre en place les dispositions du nouvel arrêt de la CJUE pour vous, afin que votre site puisse continuer d’être conforme au RGPD. Vous observerez principalement une différence dans la bannière de cookies personnalisée :

  • Les visiteurs continueront à voir un message (bannière de cookies) lorsqu’ils se rendront sur votre site. Celui-ci inclura désormais trois options : accepter, refuser et préférences de cookies
  • Les visiteurs pourront expressément accepter ou refuser l’utilisation de cookies
  • Les préférences de cookies redirigeront les visiteurs sur la page Politique de cookies de votre site

Si vous utilisez Jimdo Creator, veuillez noter que la fonction « opt-in » pour les cookies doit être activée sur votre site pour que la bannière de cookies conforme au RGPD s’affiche.

Bon à savoir : le règlement relatif au geo-blocage entrera en vigueur le 3 décembre 2018.

Vos statistiques nécessitent l’utilisation de cookies

Si vous remarquez des fluctuations dans vos statistiques dans les prochains jours, cela peut être lié à cette nouvelle décision de la CJUE. Les statistiques pourront uniquement être recueillies pour les visiteurs acceptant l’utilisation de cookies. 

 

Mais ne vous inquiétez pas, selon une enquête, seuls 5 % des utilisateurs dans l’UE refusent l’utilisation de cookies. Les effets de cet arrêt sur vos statistiques devraient donc être insignifiants.

Comment cet arrêt affectera-t-il votre politique de confidentialité ?

Sachant que nous ne fournissons aucun conseil juridique, nous vous conseillons de faire appel à un expert juridique si vous avez des doutes.

Votre politique de confidentialité pourrait rester inchangée. Il est important de faire le tour de tous les services que vous utilisez sur votre site, dont le bouton « J’aime » de Facebook. Vérifiez régulièrement si vous avez besoin de modifier quoi que ce soit en raison de changements sur votre site ou de décisions légales. 

 

Chez Jimdo, nous veillons à ce que votre site soit conforme au RGPD et autres nouvelles dispositions légales afin que vous puissiez vous concentrer sur votre activité. Nous espérons que cet article vous a donné une bonne vue d’ensemble des changements à venir sur votre site découlant de cet arrêt de la CJUE !


Écrire commentaire

Commentaires: 0