Taux de rebond : comment empêcher vos visiteurs de partir

Explications sur le taux de rebond

De toutes les statistiques présentes dans votre compte Google Analytics, le taux de rebond fait le plus souvent l’objet d’incompréhensions.

 

Il faut savoir que le taux de rebond visé varie selon la nature du site. Vous devrez sans doute mener des recherches plus approfondies pour comprendre pourquoi votre taux de rebond est élevé, si c’est le cas. Mais analyser le taux de rebond de votre site peut vous apporter de précieuses informations : vous repérez ainsi facilement quelles parties de votre site sont les plus efficaces ou doivent être améliorées.

 

Dans ce guide, nous vous expliquerons tout ce que vous devez savoir sur le taux de rebond et comment améliorer celui de votre site.

Qu’est-ce qu’un taux de rebond ?

Le « taux de rebond » désigne le pourcentage de sessions utilisateur au cours desquelles une seule page a été visitée sur votre site. En d’autres termes, lorsqu’une personne arrive sur votre site et le quitte depuis la même page que celle qu’elle a découverte en premier, cette visite constitue un rebond.

 

En somme, c’est comme si une personne venait regarder la vitrine de votre magasin et repartait sans y entrer. Si votre taux de rebond est de 80 %, cela veut dire que 80 % des gens qui jettent un œil à votre vitrine partent sans visiter la boutique.

 

Les visiteurs qui constituent votre taux de rebond empruntent rarement votre canal de vente et partent avant d’être convertis en clients. Pour la plupart des sites (hormis ceux qui ne contiennent qu’une seule page), un taux de rebond le plus bas possible est préférable. 

Où trouver le taux de rebond de mon site ?

Si vous avez déjà relié votre compte Google Analytics à votre site internet (sinon, faites-le maintenant, c’est gratuit !), vous pouvez trouver votre taux de rebond en quelques étapes seulement. Tout d’abord, connectez-vous à votre compte Analytics. Votre taux de rebond s’affiche par défaut dans l’onglet Audience — Vue d’ensemble :

Aperçu des statistiques d’un site sur Google Analytics

Cet onglet est une sorte de stéthoscope pour les signes vitaux de votre site. Dans l’exemple ci-dessus, le taux de rebond est très élevé, parce qu’il s’agit de mon blog personnel. Les visiteurs arrivent sans doute sur un article, le lisent, puis retournent à leurs activités.

Le taux de rebond qui s’affiche ici concerne l’ensemble du site. Pour connaître le taux de rebond d’une page en particulier, il faut se rendre dans l’onglet Comportement — Contenu du site — Toutes les pages :

Taux de rebond par page d’un site sur Google Analytics

Dans ce tableau, je peux voir que les visiteurs passent en réalité un certain temps à lire un article avant de partir (un peu plus de 4 minutes en moyenne). Je ne suis donc pas trop vexé par mon taux de rebond, puisque les visiteurs prennent le temps de lire mes articles. Je pourrais toutefois les encourager à rester plus longtemps et à en consulter d’autres.

Qu’est-ce qu’un bon taux de rebond ?

Ne soyez pas alarmé si votre taux de rebond est plus élevé que vous ne le pensiez. Sachez qu’un taux de 0 % signifie que tous les visiteurs de votre site consultent d’autres pages avant de partir, un taux de 50 % signifie qu’un visiteur sur deux part et un taux de 100 % signifie que tous les visiteurs partent avant de regarder une autre page. La notion de « bon » taux de rebond est donc relative. Si vous avez beaucoup de trafic sur votre site et un taux de rebond de 70 %, une baisse de seulement 5 % pourrait se traduire par une augmentation considérable de votre chiffre d’affaires.

 

Pour vous faire une idée des taux de rebond moyens, regardez ce graphique réalisé par RocketFuel :

Graphique représentant les différentes tranches de taux de rebond et ce qu’elles signifient pour un site

Pour référence :

  • Un taux de rebond « exceptionnel » se situe entre 26 % et 40 %
  • Un « bon » taux de rebond se situe entre 41 % et 55 % (ce qui correspond à la moyenne)
  • Un taux de rebond « correct » se situe entre 56 % et 70 %
  • Tout taux supérieur à 70 % doit attirer l’attention

Mais n’oubliez pas qu’il s’agit seulement d’un guide de référence. Le taux moyen dépend du type de site. Les sites d’actualité et les blogs (dont le mien fait partie) peuvent avoir un taux de rebond nettement supérieur, parce que les visiteurs vont souvent lire un article puis passer à autre chose. Une plateforme d’e-commerce ou un catalogue numérique devraient avoir un taux naturellement plus bas, parce que les visiteurs comparent plusieurs articles sur différentes pages. Fixez-vous vos propres objectifs en matière de taux de rebond, en déterminant la valeur de conversion de la page étudiée. En d’autres termes, si vous réduisez le taux de rebond de 10 %, quelle augmentation connaîtra votre chiffre d’affaires ? Ayez des ambitions réalistes : préférez des objectifs que qu’il vous sera possible d’atteindre.

Pourquoi mon taux de rebond est-il aussi élevé ?

Un taux de rebond élevé peut s’expliquer par plusieurs raisons :

  • Site web à une seule page. Si votre site ne possède qu’une seule page, il est tout simplement impossible pour un visiteur de quitter cette page pour en ouvrir une autre, tout en restant sur votre site.
  • Mauvaise intégration d’Analytics. Si Google Analytics n’est pas bien intégré à votre site, le taux de rebond peut être plus élevé que vous ne le pensiez. Google propose quelques étapes simples pour vérifier que vous avez paramétré correctement leur outil d’analyse gratuit.
  • Problèmes dans le design du site. Quelques petites améliorations pourraient suffire à réduire votre taux de rebond. Nous vous expliquons tout cela ci-dessous.
  • Instructions et appels à l’action inefficaces. Si un visiteur ne peut pas voir clairement ce qu’il doit faire ni où il doit se rendre, l’action souhaitée ne sera sans doute pas réalisée.
  • Utilisation générale du site. Votre taux de rebond peut être élevé, selon la façon dont les utilisateurs interagissent avec votre site. Par exemple, si la majorité des utilisateurs reviennent régulièrement et ont ajouté une certaine page de votre site à leurs favoris (comme celle de votre blog), chaque visite est comptabilisée comme un rebond par Google Analytics.

Dans certains cas, un taux de rebond élevé n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Vous pourriez avoir une page de renvoi contenant votre numéro de téléphone en gros caractères, avec un appel à l’action pour encourager les visiteurs à appeler. Cette page convertirait les visiteurs, mais le taux de rebond serait élevé, car personne n’irait consulter les autres pages. Bref, un taux de rebond est certes important, mais il ne reflète pas toute la situation pour autant. 

Quels facteurs affectent votre taux de rebond ?

Maintenant que vous commencez à comprendre ce qu’est le taux de rebond, voyons comment vous pourriez en tirer des informations utiles et l’améliorer.

1. Examinez les taux de rebond de chaque page

Examinez le taux de rebond des différentes pages de votre site dans votre tableau de bord Analytics. Vous accéderez au tableau complet en ouvrant l’onglet Comportement — Contenu du site — Toutes les pages. Si vous êtes quelqu’un d’organisé, vous pourriez créer une feuille de calcul dédiée avec les URL des pages au taux de rebond élevé qui sont pertinentes pour votre activité. Peut-être que vous avez plus de 20 pages avec des taux de rebond élevés, mais que seules deux ou trois d’entre elles jouent un véritable rôle dans la conversion de vos visiteurs. Ce sont ces pages-là que vous devez chercher à améliorer en premier lieu.

2. Examinez les taux de rebond de chaque source de trafic

Dans Google Analytics, ouvrez l’onglet Acquisition — Tout le trafic — Source/Support.

Taux de rebond d’un site par source de trafic dans Google Analytics

En étudiant les taux de rebond de diverses sources, vous découvrirez les canaux pour lesquels accorder plus de temps et d’énergie. Dans l’exemple ci-dessus, la majorité de mon trafic est organique et provient de Google, mais le taux de rebond correspondant est assez élevé, tandis que les renvois depuis Twitter et le Huffington Post ont des taux de rebond nettement plus bas.

En d’autres termes, les visiteurs qui arrivent sur mon site par ces canaux lisent plus d’un article, tandis que les utilisateurs qui arrivent par une recherche Google ne font que lire l’article qu’ils cherchaient avant de passer à autre chose. Ces informations peuvent vous aider à voir sur quels canaux concentrer vos efforts et d’où vient votre « bon » trafic, ce que vous pouvez simplement déterminer en comparant les sources de trafic et les taux de rebond.

3. Vérifiez régulièrement le temps de chargement des pages

Dans Google Analytics, ouvrez l’onglet Comportement — Vitesse du site — Temps de chargement des pages.

Temps de chargement des pages d’un site selon Google Analytics

Les pages dont le temps de chargement est excessif mettront la patience de vos visiteurs à l’épreuve et constituent la principale cause des taux des rebonds élevés. Votre site doit se charger rapidement, quels que soient la vitesse de connexion ou l’appareil utilisé. Ouvrez la page Suggestions relatives à la vitesse dans l’onglet Vitesse du site, où vous trouverez des suggestions qui vous aideront à améliorer le temps de chargement de vos pages :

Suggestions d’amélioration du temps de chargement des pages d’un site selon Google Analytics

Comment garder les visiteurs sur votre site plus longtemps ?

Quand les taux de rebond sont élevés pour les pages que vous souhaitez améliorer, malgré un temps de chargement correct, nous vous recommandons d’envisager les approches suivantes :

1. Étudiez le design de votre site

Comme nous l’avons mentionné précédemment, si le design de votre site n’est pas intuitif, vos taux de rebond peuvent en être affectés. La bonne nouvelle, c’est qu’il s’agit du domaine dans lequel vous pouvez vous améliorer le plus facilement. Quelques petites améliorations pourraient suffire à produire des résultats encourageants. Vous devriez notamment vous assurer de :

  • Vérifier que votre menu de navigation est clair. Si l’organisation de votre site porte à confusion ou si un utilisateur ne sait pas avec certitude où il devrait aller après avoir atterri dessus, sa visite se traduira sûrement par un rebond. Assurez-vous que toutes les informations peuvent être trouvées facilement.
  • Inclure des appels à l’action sur chaque page. Si un visiteur arrive sur une page qui n’est pas votre page d’accueil, il devrait savoir, sans le moindre doute, quoi faire ensuite. Intégrez des formulaires d’inscription sur chacune de vos pages et orientez vos visiteurs vers votre e-boutique à la moindre occasion.
  • Examiner la présentation de chaque page. Vos textes sont-ils clairs et faciles à lire ? Vos paragraphes sont-ils suffisamment courts ? Peut-on trouver les informations souhaitées sans faire défiler la page pendant longtemps ? Si vous répondez non à l’une de ces questions, c’est qu’il y a quelque chose à améliorer.

2. Racontez une histoire

Le storytelling est une bonne façon de séduire vos visiteurs. Racontez-leur l’histoire de votre entreprise, parlez d’un événement récent, intégrez des communiqués de presse ou encore un énoncé de votre mission. Votre marque ne sera plus une simple vitrine insipide, vous lui donnerez ainsi de la personnalité.

 

Par le biais de différentes pages reliées entre elles, exposez à vos utilisateurs l’histoire de votre marque, vos collaborateurs, vos clients et vos valeurs. Intégrez ces histoires sous forme de blog ou dans une page, sans oublier d’ajouter des appels à l’action à la fin pour convertir les lecteurs en clients.

3. Éliminez toutes les informations superflues et les distractions

Cherchez tout ce qui pourrait distraire l’utilisateur du message que vous souhaitez faire passer (vidéos en lecture automatique, photos superflues, publicités tierces, etc.) et tout contenu qui n’ajoute pas de valeur à votre site. Supprimez ces éléments. Votre site doit servir votre objectif final, retenir l’attention des visiteurs et bien les orienter pour réussir à les convertir. Tout contenu n’allant pas dans ce sens risque d’augmenter votre taux de rebond. Essayez de comparer vos pages de renvoi aux références de GoodUI pour être sûr d’avoir une interface intuitive et claire (outil en anglais uniquement).

4. Intégrez des liens vers d’autres pages pertinentes

Les sites web les plus utilisés savent très bien comment organiser leurs pages et leur contenu afin d’avoir un bon taux de rebond. Sur Wikipédia, par exemple, chaque page contient des liens vers d’autres pages pertinentes.

L’utilisateur va facilement consulter des pages liées au sujet principal. S’il effectuait une recherche sur les voitures, il souhaitera ainsi en savoir plus sur les différents modèles et constructeurs, et ouvrira donc les pages correspondantes. Votre site devrait s’assurer d’intégrer des liens pertinents dans son contenu dès que l’occasion se présente. Les visiteurs auront ainsi plus tendance à naviguer dessus, ce qui réduira votre taux de rebond et entretiendra leur intérêt.

 

Si vous souhaitez améliorer votre taux de rebond, n’oubliez pas que tout le monde a des objectifs différents. Un taux de rebond élevé n’est pas nécessairement un problème si la page est la seule/dernière étape du canal de conversion. N’oubliez pas non plus de faire preuve d’organisation et de garder une trace des pages étudiées, des problèmes rencontrés et de vos réflexions. Vous serez ainsi plus efficace et maintiendrez mieux l’intérêt des visiteurs à l’avenir.


Écrire commentaire

Commentaires: 0