Boostez votre créativité… sans rien faire !

Être plus productif en faisant moins paraît quelque peu contradictoire, n’est-ce pas ? On nous a toujours dit qu’il fallait *se concentrer* pour atteindre ses objectifs. Alors, vous avez sûrement tenté de faire des listes, d’utiliser des minuteurs, de lire des livres de développement personnel, dans l’espoir de réussir à tout faire en vous levant simplement plus tôt et en vous concentrant. Des études récentes montrent toutefois que travailler constamment est contre-productif

Si vous vous efforcez de vous concentrer en continu, votre cerveau n’a pas le temps d’assembler les pièces du puzzle, explique Dr Srini Pillay, auteur de Tinker Dabble Doodle Try. C’est pour cela qu’il est très important d’avoir des moments de « non concentration ».

Alors, comment se détendre de façon stratégique et laisser volontairement son cerveau vagabonder ? Voici quelques suggestions.

Comment résoudre un problème sur lequel on bute

D’après des études récentes, accorder des « pauses » à notre cerveau (en rêvassant, notamment) favorise notre créativité et notre capacité à résoudre les problèmes.

  1. Intégrez des pauses pour votre cerveau dans votre emploi du temps
  2. Griffonnez, faites des dessins
  3. Faites une sieste
  4. Allez vous promener
  5. Variez les activités
  6. Changez d’environnement

1. Intégrez des pauses pour votre cerveau dans votre emploi du temps

Vous avez probablement entendu parler de la technique Pomodoro, qui consiste à faire des courtes pauses toutes les 25 minutes. Vous pourriez l’adopter en ajoutant des pauses plus longues, de 15 à 20 minutes, dans votre emploi du temps pour une activité qui n’implique pas votre cerveau.

« En faisant des pauses de 15 minutes pour rêvasser ou arrêter de penser à quoi que ce soit, vous développez votre attention et votre cerveau sera capable d’établir des connexions plus créatives entre vos différentes idées. Or, cela n’a aucune chance de se produire si vous restez trop concentré sur un même problème », a affirmé Scott Barry Kaufman, directeur scientifique du Imagination Institute.

Vous l’avez compris, laissez de côté votre travail et allez faire la lessive, prenez une douche, arrachez les mauvaises herbes dans votre jardin… Ne profitez pas de cette pause pour jeter un œil à vos réseaux sociaux sur votre téléphone ou passer à une autre activité demandant de la concentration. Faire ces pauses peut vous aider à développer les capacités de résolution de problème dont vous avez besoin pour passer outre votre blocage. C’est d’autant plus important si vous êtes en crise de confiance professionnelle ou faites face à de nouvelles difficultés.

2. Griffonnez quand vous devez écouter

Au cours d’une étude (en anglais), les participants ont dû écouter un long message vocal peu intéressant (qui n’est jamais passé par là ?). Les chercheurs ont demandé à la moitié d’entre eux de griffonner pendant qu’ils écoutaient le message, tandis que l’autre moitié ne devait rien faire d’autre. Le groupe ayant pu griffonner a ensuite obtenu de bien meilleurs résultats aux tests qui a évalué ce qu’ils avaient compris et retenu du message.

Pourquoi cela ? Nous n’en sommes pas entièrement sûrs, mais les scientifiques suspectent (en anglais) que dessiner, tout comme jouer avec votre crayon ou autre, est la façon dont votre cerveau cherche à maintenir ne serait-ce qu’une once d’attention afin d’éviter de décrocher complètement.

3. Faites une sieste

Ce n’est pas pour rien si certains lieux de travail disposent d’espaces consacrés à la sieste. Dormir 5-15 minutes suffit à améliorer votre fonction cognitive pendant 1 à 3 heures ensuite. Les bénéfices cognitives des siestes de plus de 30 minutes durent encore plus longtemps, même si vous risquez d’avoir la tête dans le brouillard au réveil (inertie du sommeil).

4. Allez vous promener

La marche est particulièrement efficace pour booster la créativité, que ce soit pendant ou après. Les bénéfices étaient encore plus prononcés lorsque la promenade avait lieu dehors, plutôt que sur un tapis de course.

Mais peut-être que vous habitez en ville et n’avez pas envie de sortir en pleine heure de pointe. Trouvez un endroit calme et faites quelques étirements. Vous éloigner de votre bureau et bouger votre corps peut déjà avoir un effet considérable sur votre niveau de stress et de concentration.

5. Variez les activités

Dans son livre, Dr Pillay souligne l’importance de tester des activités qui sortent de votre routine. Le tout est de tenter quelque chose de nouveau, sans vous attendre à être particulièrement doué. Il faut toutefois être prêt à sortir de sa zone de confort et à faire des erreurs sans se mettre de pression.

« Tentez l’aventure », écrit Dr Pillay, « qu’il s’agisse de commencer un nouveau hobby ou simplement de rêver, pour chambouler votre mode de réflexion habituel et ainsi trouver de nouvelles solutions à des problèmes persistants. »

C’est ce même raisonnement qui a entraîné la création d’InnoCentive (en anglais), une plateforme de résolution de problème en crowdsourcing pour aider les entreprises face à certaines difficultés. Ses créateurs ont ainsi découvert que les personnes qui n’étaient pas expertes dans le domaine d’une entreprise étaient plus à même de venir à bout de son défi. Pourquoi ? Simplement parce qu’elles ne sont pas enlisées dans les modes de réflexion traditionnels et sont capables d’approcher la question sous un nouvel angle.

6. Changez d’environnement, même en restant chez vous

Avez-vous déjà eu l’envie irrépressible de quitter votre bureau ? Vous êtes-vous déjà retrouvé à fixer une page blanche sur votre écran, le regard vide ? Changer d’environnement, même dans une moindre mesure, peut donner un sacré coup de boost à votre créativité.

« Les nouvelles idées sont le résultat d’une connexion entre des idées anciennes. Il est donc nécessaire d’être au moins exposé à un nouveau stimulus », précise Robert Einstein de l’Institut américain de recherche comportementale. En somme, changer la disposition de votre bureau ou simplement observer un paysage différent par la fenêtre « vous incite à penser différemment et à faire des connexions que vous n’aviez jamais effectuées. C’est ainsi qu’on a de nouvelles idées. »

Bien sûr, il n’est pas vraiment facile de changer d’environnement en ce moment. C’est pourquoi j’utilise depuis quelque temps Window Swap, un site qui vous montre des vidéos de 10 minutes des paysages que l’on peut voir depuis la fenêtre de personnes du monde entier. Si vous en avez marre de regarder par votre fenêtre, découvrez les vues de Bangalore, Tokyo ou Amsterdam.

Le pouvoir de la « non concentration »

Nous avons tous connu des blocages, des moments où nous avions du mal à être productifs ou des problèmes que nous n’arrivions tout simplement pas à résoudre. Si vous traversez une telle période, n’oubliez pas que, parfois, la meilleure chose à faire est de ne rien faire. Déconnectez votre cerveau et laissez-le vagabonder. Vous serez surpris de trouver plus facilement des solutions.

Et vous, quelle est votre méthode pour détendre votre cerveau ? Partagez vos astuces sur notre page Facebook ou Instagram pour aider un autre entrepreneur à régler son prochain problème.

Créez un site pour votre entreprise avec Jimdo

Maggie Biroscak
Maggie est rédactrice pour Jimdo. Dans son précédent emploi, elle rédigeait des contenus sur l'environnement, le développement urbain et les entreprises durables pour des organisations. Quand elle n'ajoute pas des virgules ici et là dans nos articles, vous avez des chances de la trouver en train de camper, de cuisiner ou de lire des magazines scientifiques.