Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

Vous êtes-vous déjà demandé comment Steve Jobs a eu l’idée d’appeler son entreprise « Apple » ? Ce nom lui est venu après une promenade dans un verger. Il s’est dit que ce mot avait une consonance « amusante, énergique et bienveillante ». 

Au départ, l’entreprise se nommait « Apple Computers », mais aujourd’hui, elle s’appelle tout simplement « Apple ». Il s’agit probablement du meilleur exemple de nom d’entreprise sans le moindre lien avec ses produits, qui est pourtant l’un des plus faciles à reconnaître au monde. Existe-t-il une formule magique pour dénicher un nom d’entreprise unique qui plaira à tous ?

Dans cet article, nous vous expliquons comment choisir un nom pour votre entreprise en 6 étapes simples (et non, nous n’irons pas visiter un verger ;)). 

  1. Enregistrer un nom de société
  2. Clarifier le concept de votre entreprise
  3. Trouver des termes adaptés
  4. Jouer avec vos mots préférés
  5. Tester votre nom d’entreprise
  6. Vérifier la disponibilité d’un nom d’entreprise

Veuillez noter que Jimdo n’est pas en mesure et n’offre pas de conseils juridiques. En cas de doute, nous vous recommandons de contacter un conseiller juridique.

1. Enregistrer un nom de société

Les conditions légales pour déposer un nom de société sont différentes selon les pays. En France, une entreprise peut avoir plusieurs noms : 

  • Une dénomination sociale : elle vise l’entreprise en tant que personne morale et a une portée nationale ;
  • Un nom commercial : le nom de votre société connu du public. Il peut être le même que la dénomination sociale, mais sa portée est limitée au rayonnement de votre clientèle et de votre secteur d’activité ;
  • Une enseigne : elle identifie la localisation géographique de votre établissement. 

Voici quelques réglementations à respecter avant d’enregistrer un nom de société :

  • Il ne doit pas être identique ou similaire à un nom existant. Avant de déposer le nom de votre entreprise, vérifiez sa disponibilité. Il ne doit pas être identique ni ressembler à un nom qui bénéficie d’un droit antérieur, pour des activités qui seraient identiques ou similaires aux vôtres.
  • Il ne doit pas évoquer une activité réglementée ou un statut particulier sans rapport avec le/la vôtre, si vous ne remplissez pas les conditions juridiques ou réglementaires requises pour en bénéficier.
  • Il ne doit pas être trompeur. Vous ne pouvez pas utiliser de mots trop vagues qui pourraient induire le consommateur en erreur.

Enregistrer un nom d’entreprise en France

Une entreprise, quelle que soit sa forme juridique, peut enregistrer un nom de société ou nom commercial. Le premier usage de votre nom commercial vous confère sa propriété. Vous n’êtes donc pas obligé de le déposer, mais cette démarche à effectuer auprès de l’INPI assure une protection plus efficace et plus étendue.

Quel que soit votre choix, il est important de :

  • Vérifier la disponibilité de votre nom 
  • Effectuer une recherche de similarités

Ces démarches sont à effectuer sur le site www.infogreffe.fr et/ou sur le site de l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI). Nous abordons ce sujet plus en détail dans l’étape 6.

2. Clarifier le concept de votre entreprise

Tout comme votre logo professionnel, le nom de votre entreprise doit refléter votre activité et votre concept. Vous ne savez pas par où commencer ? Posez-vous tout d’abord les questions suivantes : 

  • Quel est votre produit ou service ?
    Vous savez ce que vous faites, mais comment l’expliquez-vous aux autres ? Tentez de décrire votre offre en quelques mots, comme dans un elevator pitch. Cette méthode vous aidera à identifier les messages clés que vous souhaitez transmettre aux clients. 
  • Quel est votre argument clé de vente (Unique selling point ou USP) ?
    Vous fabriquez des bijoux à la main, alors que vos concurrents les fabriquent tous en usine à la chaîne ? Vous proposez un service après-vente de qualité, même après que vos clients ont effectué leurs achats ? Notez tous les détails de votre offre et de votre service qui vous démarquent de vos concurrents.
  • Quel est votre public cible ?
    Vos bonnets en laine tricotés à la main sont-ils des accessoires de mode pour les amoureux du ski ou de simples couvre-chefs pour garder les oreilles de mamie au chaud l’hiver ? Le nom de votre entreprise doit être adapté à votre public cible, tout comme le discours et le ton de votre marque.
  • Quelles sont les valeurs de votre entreprise ?
    Vos valeurs clés traduisent vos convictions en tant qu’entreprise. Vous vous engagez à utiliser des matériaux issus de sources durables, à vous approvisionner auprès de fournisseurs locaux ou à prendre des risques ? Vos valeurs reflètent votre personnalité et la façon dont vous gérez votre activité.

Votre nom de société ne doit pas forcément exprimer toutes ces choses à la fois, juste l’idée générale. Le plus important, c’est qu’il transmette à vos clients la même émotion que lorsqu’ils tiennent votre produit entre leurs mains ou rencontrent votre équipe pour la première fois.

3.  Trouver des termes adaptés

Vous savez ce qui vous rend unique. Désormais, donnez libre cours à votre créativité ! 

  • Brainstormez pour trouver des mots et expressions décrivant votre offre. Par exemple, pour des bonnets tricotés à la main, pensez à « fait main », « laine », « chaud », « unique » ou encore « fabriqué avec amour ». Vous pouvez brainstormer seul(e) ou avec votre famille, vos amis ou vos associés. 
  • Dressez une liste de vos mots préférés. Au premier abord, ces mots n’auront aucun rapport avec votre entreprise, mais ils devraient évoquer des sentiments positifs. Pour rappel, le nom « Apple » n’a aucun rapport avec des ordinateurs ou des smartphones, et pourtant, il s’agit de l’une des marques les plus célèbres et les plus reconnues au monde.
  • Effectuez des recherches approfondies. Utilisez Google pour rechercher les noms de vos concurrents ou d’autres sites Web et entreprises que vous aimez. Il ne s’agit pas de copier un nom existant, mais de vous inspirer d’un concept, d’une idée ou simplement du choix ou de l’ordre des mots. Consultez votre dictionnaire, observez votre environnement, écoutez de la musique, recueillez autant d’idées que possible de différentes façons.

Besoin d’inspiration ? Il existe de nombreux outils en ligne gratuits que vous pouvez utiliser pour créer un nom d’entreprise. En général, ces générateurs de noms se contentent simplement d’associer les termes que vous avez saisis avec des mots au hasard. Dans tous les cas, ils peuvent vous aider à faire fuser les idées.

4. Jouer avec vos mots préférés

Vos séances de brainstorming et vos nombreuses recherches ont finalement abouti sur une liste de mots en accord avec votre entreprise. À présent, continuez sur votre lancée, faites preuve de créativité en les combinant entre eux, en y ajoutant différentes terminaisons (comme « Spotify »), en les traduisant dans d’autres langues… Laissez parler votre imagination !

Votre nom et/ou prénom sont également des sources d’inspiration pour créer un nom d’entreprise efficace. La marque de sport « Adidas » se compose du surnom « Adi »  de son fondateur, Adolf Dassler, et des trois premières lettres de son nom de famille. Autre exemple : la marque Danone est le surnom en catalan de Daniel, le fils du fondateur du groupe, auquel la terminaison « e » a été ajoutée.

Lorsque vous inventez des mots, notez les conseils suivants :

  • Le nom doit être facile à prononcer. « Abracadabric-à-brac » est un nom qui peut évoquer un magasin de brocante, mais il n’est pas simple à prononcer ni à épeler.
  • Il doit être accrocheur. « Bonnet blanc et blanc bonnet » est une expression facile à prononcer, mais elle n’est pas très percutante pour un nom d’entreprise. Mieux vaut faire court : « Blanc bonnet », par exemple, sera plus efficace. 
  • Il doit, idéalement, évoquer un message, un avantage ou une métaphore. Le nom peut être plus abstrait comme « Apple » ou plus spécifique comme « Audible ».
  • Il ne doit pas être restrictif. Évitez d’incorporer un nom de ville, d’utiliser une marque de genre ou d’autres termes qui pourraient restreindre inutilement votre clientèle. Par exemple « Petits petons Paris » donne l’impression que vous opérez uniquement à Paris. Si vous vendez des produits pour homme et pour femme, un nom comme « L’homme chic » ne sera pas approprié.

5. Tester votre nom d’entreprise

Maintenant que vous avez une liste de noms d’entreprise, vous devez les tester auprès du grand public !

Soumettez vos choix préférés à vos amis et à votre famille et demandez-leur de vous donner leur avis en toute honnêteté. Même si les retours sont négatifs, mieux vaut le savoir maintenant plutôt qu’après avoir imprimé vos cartes de visite, étiqueté vos produits et ouvert votre boutique en ligne. Les commentaires, bons ou mauvais, vous donnent une nouvelle perspective et vous permettent de trouver un nom encore plus efficace.

CONSEIL : Si possible, demandez l’avis de proches qui ne sont pas au courant de votre nouvelle entreprise. Communiquez-leur la liste de vos noms potentiels et demandez-leur de deviner le type de produit ou service que vous prévoyez de proposer. C’est un excellent moyen d’identifier des problèmes auxquels vous n’aviez pas pensé.

6. Vérifier la disponibilité d’un nom d’entreprise

Certains de vos noms préférés ont convaincu votre famille et vos amis ? Si c’est le cas, vous devez à présent vérifier leur disponibilité. Si vous avez du mal à vous décider entre plusieurs options, cette étape nécessaire pourra peut-être vous aider à arrêter votre choix.

Pouvez-vous avoir le même nom de société qu’une autre entreprise ?

Il est aujourd’hui difficile de trouver un nom d’entreprise vraiment unique. Les règles en la matière dépendent de la portée géographique de votre activité. En règle générale, plusieurs entreprises peuvent avoir le même nom, tant qu’elles sont assez éloignées d’un point de vue géographique, n’opèrent pas dans le même secteur d’activité ou ne vendent pas un produit similaire, et n’appartiennent pas à la même classe de dépôt de marque.  Pour les sociétés en France, le nom ne doit pas déjà être enregistré au Registre du commerce et des sociétés ni à l’Institut national de la propriété intellectuelle.

S’il y a des chances que vos clients confondent votre entreprise avec celle d’un concurrent ou une autre entreprise de votre région, vous devriez éviter d’utiliser le nom en question. Faites tout simplement une recherche rapide sur Google pour vous en assurer. 

Si l’autre entreprise a déposé un nom comme marque, la situation sera différente. La loi sur la protection des marques prévaudra, le cas sera donc plus complexe. Par exemple, l’image de marque et son ancienneté joueront également un rôle. Pour faire court, les chances de nommer votre entreprise « Apple » ou « Adidas » seront quasiment nulles.

C’est pour cette raison qu’il est primordial d’effectuer une recherche d’antériorité pour vos nom préférés. Voici quelques ressources clés, valables pour la France et l’Europe :

  • Infogreffe : cette base de données inclut les dénominations sociales, les enseignes et les noms commerciaux des entreprises inscrites au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) en France.  
  • INPI : vous pouvez effectuer une recherche de similarités auprès de l’INPI, l’Institut national de la propriété intellectuelle (démarche payante). 
  • Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (Europe) : cette base de données liste toutes les marques déposées au niveau européen.

Si vous souhaitez déposer le nom de votre société, produit ou marque, vous pouvez effectuer une demande auprès de l’INPI.

Si votre nouveau nom d’entreprise (ou nom similaire) n’apparaît dans aucune base de données pertinente, vous n’avez probablement rien à craindre. En cas de doute, demandez l’avis d’un conseiller juridique.

Vérifier si le nom de domaine est disponible

Si le nom de votre société est disponible, félicitations ! L’étape suivante sera de vérifier la disponibilité du nom de domaine, car vous aurez besoin d’un site Web pour votre nouvelle entreprise. Si le nom de domaine souhaité n’est pas disponible, pas d’inquiétude, vous pouvez utiliser une variante ou une autre terminaison de domaine.

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour effectuer une recherche de domaines Jimdo et découvrir les options disponibles !

Rechercher un nom de domaine

Penser à créer votre logo

Vous avez désormais un nom d’entreprise et un nom de domaine correspondant. Il ne vous manque plus qu’à créer un logo professionnel que vos clients reconnaîtront immédiatement, même s’ils ne souviennent pas de votre nom.

Créez un logo pour que votre entreprise se démarque.

Suzanne Al-Gayaar
Suzanne est conceptrice-rédactrice pour Jimdo. Elle a découvert son amour pour le marketing quand elle s'est elle-même lancée en tant que freelance. Quand elle n'invente pas des slogans accrocheurs, elle est généralement en train de manger des berlingots à la menthe, de se balader à cheval ou de se promener avec son chien.
Produit recommandé

Site internet Jimdo