Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

Aujourd’hui, vous pouvez en théorie toucher des clients dans le monde entier avec votre site. Dans bien des cas, proposer son site dans une ou plusieurs langues peut se révéler particulièrement pertinent.

Si vous avez déjà des visiteurs étrangers sur votre site, possédez une base clients internationale ou souhaitez simplement toucher un public encore plus large, sachez que vous pourrez facilement créer un site multilingue à la fois clair, professionnel et moderne avec Jimdo.

Découvrez dans cet article les 4 étapes à suivre pour configurer un site multilingue ainsi que nos conseils pour optimiser un site en plusieurs langues.

Voici le sommaire de notre article :

  1. Conseils pour bien démarrer dans la création d’un site multilingue
  2. Créer un site multilingue en 4 étapes
  3. Exemples de sites en plusieurs langues
  4. Astuces pour optimiser un site multilingue
  5. Checkliste d’un site multilingue

Conseils pour bien démarrer dans la création d’un site multilingue

Les sites multilingues sont des sites proposant le même contenu dans plusieurs langues. Pour faciliter la navigation des visiteurs et leur permettre de trouver facilement les informations dont ils ont besoin, vous devez veiller à bien structurer et organiser votre site.

Voici quelques petits conseils pour vous aider dans cette tâche :

1) Utilisez le premier niveau de navigation pour le choix de la langue

Vos visiteurs doivent sélectionner la langue du site dans le premier niveau de navigation. Vous devez donc uniquement y inclure les langues proposées, par exemple Français et English. Toutes les autres pages devront être placées dans le deuxième et troisième niveau de navigation.

2) Planifiez votre contenu dans toutes les langues

Un site multilingue n’est rien d’autre qu’un site où les sous-pages et leurs contenus sont reproduites dans une ou plusieurs langues.

Pour éviter de vous emmêler les pinceaux, réfléchissez avant tout à la façon dont vous souhaitez structurer la navigation et par la suite, vos contenus. Proposer son site en plusieurs langues demande un peu plus de préparation en amont par rapport à une page unilingue.

3) Évitez les outils de traduction automatique

Il existe des outils sur Internet qui permettent de traduire automatiquement vos contenus. Si vous choisissez d’en installer un sur votre site, vos visiteurs pourront simplement cliquer dessus pour afficher vos contenus dans la langue souhaitée. Toutefois, s’agissant d’une traduction par une machine, le résultat final ne sera probablement pas à la hauteur de vos exigences en matière de qualité.

Tout va bien jusqu’à maintenant ? Super ! Poursuivons donc et voyons comment configurer un site multilingue.

Créer un site multilingue en 4 étapes

1) Configurez la sélection de la langue dans le premier niveau de navigation

Premièrement, créez une sous-page dans le premier niveau de navigation pour chaque langue que vous souhaitez proposer. Nommez chacune de ces pages par une langue. Utilisez également votre page d’accueil existante et supprimez toutes les autres sous-pages du premier niveau (enregistrez leur contenu au préalable, si besoin). 

Une fois cette étape effectuée, vous ne devriez avoir que des sous-pages avec le nom des langues proposées dans le premier niveau de navigation de votre site, par exemple, « Deutsch », « English » et « Français » comme sur cette image :

Premier niveau de navigation réservé à la sélection de la langue sur un site Dolphin
Le premier niveau de navigation permettra à vos visiteurs de choisir la langue du site.

Vous avez terminé l’étape la plus importante ! Vos visiteurs verront désormais immédiatement les différentes langues proposées sur votre site.

2) Créez votre contenu pour la « première » langue proposée

Attaquons-nous maintenant à l’étoffement de votre site : ajouter des sous-pages pour votre « première langue ». Dans l’idéal, vous avez déjà préparé une structure et il ne vous reste plus qu’à la répliquer sur votre site. En général, nous recommandons de privilégier une navigation courte avec quelques sous-pages seulement.

Ensuite, ajoutez toutes vos informations, images, boutons et textes afin de pouvoir publier votre « première langue ». Voici un exemple type de navigation :

Exemple de sous-pages pour une langue sur un site multilingue Dolphin
Créez toutes les sous-pages nécessaires pour votre « première langue » afin de faciliter la configuration du contenu des autres langues

Lorsque vous avez terminé d’ajouter les contenus pour votre « première langue », il vous suffira de dupliquer les sous-pages et d’utiliser la structure mise en place pour les autres langues. C’est ce que nous allons voir dans la prochaine étape.

3) Créez la navigation des autres langues au deuxième niveau

Prochaine étape : ajouter la navigation pour les autres langues. Pour cela, il vous suffit de dupliquer les sous-pages créées pour la « première langue » et de déplacer les pages copiées vers le bas, dans le deuxième niveau de navigation des autres langues. Pensez à traduire ces sous-pages dupliquées dans la langue concernée.

Vous pouvez bien entendu recréer les sous-pages manuellement sans les dupliquer. Mais, la duplication vous fait gagner du temps, elle vous évite de recréer la structure des pages avec les blocs.

Si vous avez dupliqué puis déplacé les sous-pages de votre « première langue » vers votre deuxième langue, votre navigation devrait ressembler à l’image ci-dessous :

Exemple de menus de navigation d’un site multilingue avec pages dupliquées
Les sous-pages du menu « Deutsch » ont été dupliquées, déplacées sous le menu « English » puis traduites. C’est un moyen simple et rapide de reproduire la navigation pour les autres langues.

Astuce : nous vous conseillons de reproduire la structure de la navigation pour chaque langue une par une, afin d’éviter tout oubli. S’il manque des sous-pages dans une langue, vos visiteurs pourront être frustrés.

4) Traduisez vos contenus

Votre structure de base est désormais en place : vous avez la sélection de la langue dans le premier niveau de navigation et les sous-pages respectives pour chaque langue dans le deuxième niveau.

À présent, vous pouvez vous lancer dans la traduction des contenus de vos sous-pages, notamment :

  • Les textes
  • Les titres
  • Les boutons
  • Les textes alternatifs

Quelle est la meilleure façon de traduire vos textes ? Comme indiqué plus haut, il existe plusieurs outils en ligne que vous pouvez utiliser pour traduire automatiquement votre contenu, par exemple : Google Traduction ou DeepL. Toutefois, comme vous l’avez sans doute déjà remarqué, les textes traduits automatiquement ne sont pas forcément d’une très grande qualité. Entrer vos textes dans un outil de traduction et copier machinalement le résultat obtenu sur votre site web n’est pas une bonne idée.

Néanmoins, ces outils ont leur utilité, par exemple, pour les textes où le contenu est plus important qu’une formulation parfaite. Nous faisons référence aux descriptions de produits ou aux petits commentaires des clients, par exemple. Les résultats ne seront pas totalement idiomatiques, mais ils seront suffisants pour être compris. Quoi qu’il en soit, nous vous recommandons d’entrer les textes dans le même outil, mais de changer la langue de départ par la langue d’arrivée et vice-versa. Si les contenus obtenus sont complètement différents, vous saurez que la  traduction n’avait rien à voir avec le texte d’origine.

Pour tous les autres textes où le style et la tonalité sont tout aussi importants que le contenu, faire appel à un traducteur professionnel sera la solution idéale. C’est le seul moyen de vous assurer que les textes traduits seront vraiment naturels et idiomatiques, même pour des locuteurs natifs. Si vous ne connaissez pas de traducteurs professionnels pour les langues que vous recherchez, demandez simplement des recommandations dans votre réseau. Les plates-formes en ligne pour les traducteurs indépendants et les agences (par exemple, ProZ.com) sont également un bon point de départ.

Astuce : si vos textes ne sont pas rédigés dans votre langue maternelle ou si vous ne maîtrisez pas parfaitement la langue en question, nous vous recommandons fortement de faire réviser vos textes par des locuteurs natifs. Les erreurs dans des textes rédigés vous-même sont toujours difficiles à repérer, surtout dans les langues que vous ne maîtrisez pas.

Si vous avez effectué ces quatre étapes, votre site web est désormais multilingue et vous êtes prêt(e) à accueillir des clients internationaux !

Créez un site pour votre entreprise avec Jimdo

Exemple de site web multilingue

Vous avez besoin d’inspiration et voulez voir comment d’autres utilisateurs Jimdo ont créé leur site multilingue ? Voici un exemple !

Le site de Radverleih Bregenz est un très bon exemple de site web multilingue, avec des contenus en allemand et en anglais. Ce site a suivi les mêmes étapes décrites dans notre article.

Les pages d’accueil respectives se nomment « Home DE » et « Home EN », ce qui est facile à comprendre pour les visiteurs germanophones et anglophones. Pour la traduction de la navigation, les deux versions utilisent la même structure.

Page d’accueil du site multilingue de l’entreprise de location de vélos Radverleih Bregenz

Astuces pour optimiser un site multilingue

Le référencement SEO pour les sites multilingues

Autrefois, le fait d’avoir plusieurs langues sur un même site pouvait perturber les moteurs de recherche. Aujourd’hui, les services Google se sont améliorés et sont devenus assez intelligents pour distinguer différentes langues sur des sous-pages et les indexer correctement.

Toutefois, du point de vue du référencement SEO, les sites multilingues ne sont que partiellement pertinents. En effet, Google ne peut pas aussi bien indexer et classer un site « dans son ensemble », si plusieurs langues sont disponibles pour un même domaine.

Prenons l’exemple d’un magazine multilingue disponible dans les avions : un programme de reconnaissance de texte ne sera pas en mesure d’évaluer le contenu dans son ensemble, il pourra seulement définir une page sur deux comme pertinente pour un public français.

Mais ne vous inquiétez pas, comme indiqué, aujourd’hui, vous pouvez être très bien classé dans les moteurs de recherche avec un site multilingue si vous suivez nos conseils en référencement SEO. D’ailleurs, il est très important de choisir les bons mots clés pour chaque langue et de les utiliser de façon pertinente sur les sous-pages concernées.

Une e-boutique multilingue

Remarque importante : pour le moment, l’e-boutique Jimdo ne peut être affichée que dans une seule langue. Les éléments de l’e-boutique (catalogue produit, boutons, etc.) ainsi que le processus d’achat pour les visiteurs (remplissage du formulaire, paiement, etc.) ne seront donc disponibles que dans une seule langue.

Vous avez la possibilité de créer une boutique dans une langue « neutre », comme l’anglais, ou bien de traduire les produits, catégories, etc. directement dans deux langues. Pas d’inquiétude donc, il existe des astuces pour pouvoir vendre en plusieurs langues sur votre site !

Checkliste d’un site multilingue

  • Le premier niveau de navigation est réservé à la sélection de la langue
  • Le deuxième niveau de navigation est identique pour toutes les langues proposées
  • La structure des sous-pages est identique pour toutes les langues proposées (grâce à la fonction Dupliquer !)
  • Tous les contenus ont été traduits
  • Vous avez inclus des mots clés pertinents sur les sous-pages de chaque langue proposée
  • Vous avez vérifié si une traduction des mentions légales, de la politique de confidentialité, etc. était nécessaire (attention : les noms des pages du système ne peuvent pas être traduits)
  • Les traductions ont été relues par un locuteur natif
  • Votre site est prêt à être publié !

Finalement, un site web multilingue n’est pas plus difficile à créer qu’un autre type de site. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une bonne planification de vos contenus. Vous êtes maintenant prêt à accueillir une clientèle internationale !

À vous de jouer !

Créez un site pour votre entreprise avec Jimdo

Jimdo
Le blog Jimdo est destiné à tous les entrepreneurs et freelances, ou plus généralement à toutes les personnes ayant une idée ou un projet. Vous trouverez dans nos articles des informations intéressantes sur les créateurs de start-ups, les tendances actuelles et les histoires d'autres utilisateurs Jimdo, ainsi que des conseils utiles pour le webdesign, votre e-boutique, votre référencement naturel et plus.
Produit recommandé

Site internet Jimdo