Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

En règle générale, on s’attend à trouver le site d’une PME en saisissant le nom de l’entreprise. Mais il existe d’autres options pour choisir votre nom de domaine. Un domaine bien trouvé vous permet de toucher davantage de visiteurs. Suivez-nous, nous vous expliquons tout !

Structure d’un nom de domaine

Un nom de domaine se compose de deux éléments : le nom et l’extension de domaine. Si nous prenons notre propre adresse comme exemple, « jimdo » est le nom et « .com » l’extension, aussi appelée TLD (Top Level Domain, nous y reviendrons plus tard).

Envie de maîtriser la terminologie des noms de domaine ? Découvrez notre guide pour débutants : Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

nom et TLD d’un nom de domaine
Un nom de domaine se compose d’un nom et d’une extension (ou TLD).

Un nom de domaine incarne votre marque

S’il est impossible de choisir le nom de la rue dans laquelle vous avez ouvert votre boutique, vous avez toutefois votre mot à dire concernant l’adresse à laquelle se trouve votre site. Réfléchissez donc bien à votre nom de domaine, car il représente votre entreprise.

Il vaut mieux trouver plusieurs noms de domaine possibles afin d’avoir des options satisfaisantes au cas où votre nom de domaine idéal ne serait pas libre.

Utiliser votre marque comme nom de domaine

Pour la plupart des entreprises, les efforts marketing visent principalement à faire connaître leur marque. Il paraît donc logique d’utiliser le nom de l’entreprise comme nom de domaine : après tout, c’est là que les clients actuels s’attendent à vous trouver et c’est d’abord là que l’on cherche quand quelqu’un vous a recommandé. Pour les freelances, cela implique généralement d’utiliser son propre nom.

Exemples : jimdo.com, jeannedupont.fr

Utiliser un produit ou service comme nom de domaine

Si votre produit ou service est au cœur de votre marketing, alors intégrez-le dans votre nom de domaine. Vous attirerez ainsi davantage de clients intéressés par votre offre, même s’ils ne connaissent pas encore votre marque. Au fil du temps, ces clients se familiariseront peut-être avec votre marque.

Exemples : grainstorreifies.com, conseillerfiscal.fr

On appelle parfois ces domaines « exact match domains », car ils correspondent exactement au mot-clé principal du site internet. Cette technique peut certes favoriser votre référencement naturel, mais ne comptez pas trop dessus pour autant : le nom de domaine seul ne suffira pas à décrocher un très bon classement dans les résultats de recherche.

Combiner votre marque et votre produit ou service dans le nom de domaine

Pour faire connaître votre marque en plus de votre produit ou service, vous pourriez combiner les deux dans votre nom de domaine. Cette solution constituerait un bon point d’équilibre, vous permettant à la fois de toucher de nouveaux clients et de proposer un chemin pour que les clients actuels vous trouvent facilement.

Exemples : boulangerie-tranchedevie.com, jeannedupontcomptable.fr

Utiliser votre lieu d’implantation dans votre nom de domaine

Pour les petites entreprises qui ont une boutique physique ou qui assurent un service à l’échelle locale uniquement, votre emplacement géographique constitue une partie importante de votre marketing. En l’intégrant dans votre nom de domaine, vous montrez aux clients que vous intervenez précisément dans leur région.

Exemples : donutsparis.fr, plombierpaca.fr

Utiliser votre lieu d’implantation dans votre nom de domaine est également susceptible d’améliorer votre référencement SEO local.

Nos conseils pour bien choisir votre nom de domaine

Un nom de domaine doit être facile à retenir et à saisir dans la barre de navigation. Vos clients ne devraient pas être rebutés à l’idée de taper votre URL pour consulter votre site.

Voici comment bien choisir l’adresse de votre site :

  • Optez pour un nom court. Google conseille d’utiliser entre 2 et 3 mots dans un nom de domaine, afin qu’il soit assez long pour avoir de la personnalité mais assez court pour rester facilement en mémoire.
  • Utilisez l’orthographe normale des mots. Écrivez donc « chaussuresetchaussettes.fr » plutôt que « shossureetshocet.fr ». Les mots mal orthographiés sont plus difficiles à retenir et n’inspirent pas confiance.
  • Restez fidèle à votre marque. Même si vous vendez des produits de marques internationales, ne les incluez pas dans votre nom de domaine. Vous induiriez les visiteurs en erreur et risqueriez d’avoir des problèmes juridiques liés au copyright.
  • Évitez les caractères spéciaux si possible. Les tirets courts et certains caractères sont autorisés dans les noms de domaine, mais ils le rendent difficile à épeler, à retenir et à taper.

Si vous avez peur que les clients fassent une faute de frappe en saisissant votre nom de domaine, vous pouvez enregistrer un deuxième domaine avec la faute de frappe la plus courante. Celui-ci renverra les visiteurs vers votre véritable domaine, vous évitant ainsi de perdre d’éventuels clients. 

Choisir une extension de domaine

Il existe différentes extensions (Top Level Domain ou TLD) de domaine. Elles donnent des informations sur le type de contenu que propose votre site.

  • Les domaines de premier niveau génériques (gTLD) ne sont pas reliés à une région en particulier. Il s’agit par exemple de « .com », « .net » ou « .org ».
  • Les domaines de premier niveau nationaux (ccTLD) sont associés à un pays. Si votre activité ne s’étend qu’à un pays, choisissez alors son extension nationale. 
  • Les domaines de premier niveau parrainés sont proposés et sponsorisés par des organisations, comme des villes, des régions ou des institutions. Il s’agit par exemple de « .int », « .gouv » ou « .paris ».

Pour votre boulangerie du coin dans le XIXe arrondissement de Paris, il est parfaitement logique de choisir l’extension .paris, propre à la ville. En revanche, pour votre agence d’export à l’international, l’extension .com serait plus appropriée. Si vous souhaitez étendre votre activité à un nouveau pays, vous pouvez toujours enregistrer un deuxième nom de domaine avec le ccTLD de ce pays.

Cependant, gardez bien en tête que vos visiteurs ne sont pas les seuls à regarder votre extension de domaine. Les moteurs de recherche s’y intéressent aussi. S’ils voient un domaine en .be, ils penseront que le site est en lien avec la Belgique.

Mon domaine est-il disponible ?

Vous avez trouvé le nom de domaine parfait et vérifié sa disponibilité, malheureusement… Il est déjà pris. Ce n’est pas dramatique, vous avez d’autres options.

Vous serez tenté de changer l’extension de votre domaine, mais cela est souvent source de confusion. Les visiteurs atterriront sur un site complètement différent en essayant de vous trouver.

Il est conseillé de trouver un domaine unique. Vous pouvez donc essayer les astuces suivantes :

  • Utiliser une abréviation
  • Préciser votre ville ou région si vous ne l’avez pas encore fait
  • Ajouter des indications comme « boutique »

Pour trouver plus d’idées, vous pouvez également demander à vos proches des noms de domaine éventuels pour votre site. Parfois, un point de vue extérieur nous inspire des noms qu’on n’aurait jamais envisagés.

Afin d’empêcher vos concurrents d’utiliser un nom de domaine, vous pouvez ajouter un domaine secondaire à votre site. Personne d’autre ne pourra l’enregistrer car il sera déjà à vous !

Choisir un domaine pour le long terme

Quel que soit le nom de domaine que vous choisirez, mieux vaut s’assurer qu’il résistera à l’épreuve du temps et continuera de bien représenter votre entreprise, votre loisir ou votre blog à l’avenir. Quelques erreurs sont faciles à éviter, comme utiliser un mot en vogue, afin de ne pas avoir à changer de domaine plus tard.

Ainsi, choisissez wizcon.com plutôt que wizcon2022.com pour le site de votre convention de littérature fantastique, auloupblancjouets.store plutôt que fidgetspinnersetc.store pour votre boutique de jouets en ligne. Ces noms ont plus de chance de continuer à coller à votre marque et à votre marché.

En plus de ce nom, vous pouvez enregistrer un domaine secondaire pour des campagnes marketing temporaires. Consultez notre guide pour débutants : Qu’est-ce qu’un nom de domaine ? pour découvrir comment combiner un nom de domaine primaire et un domaine secondaire.

Faites connaître votre entreprise en ligne avec un domaine personnalisé.

Jimdo
Le blog Jimdo est destiné à tous les entrepreneurs et freelances, ou plus généralement à toutes les personnes ayant une idée ou un projet. Vous trouverez dans nos articles des informations intéressantes sur les créateurs de start-ups, les tendances actuelles et les histoires d'autres utilisateurs Jimdo, ainsi que des conseils utiles pour le webdesign, votre e-boutique, votre référencement naturel et plus.
Produit recommandé

Site internet Jimdo