Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
Partager sur print

Que peuvent bien avoir en commun une coque d’iPhone en bambou, une imprimante 3D low cost et une librairie de San Francisco qui a survécu à la pandémie ? Toutes ont réussi le pari de lever des fonds à l’aide d’une plate-forme de crowdfunding. 

Lorsque l’on crée une entreprise, il existe plusieurs moyens d’obtenir des financements : les subventions publiques, les prêts auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit, les investissements privés et les campagnes de crowdfunding. Dans cet article, nous allons vous présenter les six principales plates-formes de crowdfunding pour les PME et vous expliquer comment tirer parti de ce mécanisme de financement pour mener à bien votre projet. 

1. Crowdfunding : définition, fonctionnement et modèles 

Définition: le crowdfunding est un type de financement participatif qui consiste à recueillir de l’argent auprès d’un grand nombre de participants. Au lieu de solliciter un financement bancaire pour votre projet professionnel, vous pouvez créer un profil sur une plate-forme de crowdfunding et proposer à toutes les personnes intéressées par votre idée d’y apporter une petite contribution. 

Fonctionnement : imaginons que vous avez un projet professionnel pour lequel vous avez besoin d’un financement. Vous publiez alors votre projet sur une plate-forme de crowdfunding, en définissant un objectif de collecte. Si vous atteignez ou dépassez cet objectif, l’argent investi par les différents contributeurs vous sera versé. En fonction de la plate-forme que vous avez choisie, ils recevront parfois une récompense et la plate-forme prélèvera un pourcentage de commission. En général, si vous n’atteignez pas l’objectif fixé, le financement du projet échoue et les contributeurs récupèrent leur argent. Il faut toutefois savoir que certaines plates-formes autorisent le financement du projet même si l’objectif de collecte n’est pas atteint. Vous pourrez découvrir les pratiques des principales plates-formes plus bas dans cet article.

Les différents modèles de crowdfunding

Il existe quatre grands types de plates-formes de crowdfunding, en fonction du modèle qu’elles appliquent :

  1. Crowdfunding sans contrepartie financière : les contributeurs reçoivent une récompense non financière (habituellement un produit ou un service) pour les remercier de leur investissement. Il s’agit de la solution la plus populaire, que ce soit pour obtenir un financement ou tester un produit. Lorsque l’objectif de collecte est atteint, les créateurs de la cagnotte en ligne récupèrent les dons pour concrétiser leur projet. En bonus, ils ont la confirmation que leur idée intéresse les consommateurs puisque ceux-ci ont investi.
  1. Crowdfunding caritatif : les contributeurs font un don au profit d’une cause ou d’un projet, comme ils le feraient pour une association caritative. Ils ne reçoivent aucune contrepartie. 
  1. Crowdlending : il s’agit d’une forme de prêt participatif où les contributeurs prêtent de l’argent au concepteur du projet. En échange, plutôt que de recevoir une récompense ou des actions, ils s’attendent à récupérer leur investissement, plus des intérêts. Le montant prêté est défini par le contributeur et dépend également de la plate-forme utilisée.
  1. Crowdfunding en actions : les contributeurs achètent des actions participatives dans l’entreprise. En échange, ils ont droit à une part des bénéfices futurs.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les trois premiers modèles, car ce sont les plus adaptés aux PME.

2. Comparaison des meilleures plates-formes de crowdfunding pour les PME 

Indiegogo permet de financer tout type de projet, produit ou service, à n’importe quelle étape du processus de développement.

Création : 2008

Nombre de visiteurs : plus de 15 millions par mois.

Nombre de projets financés : plus de 800 000 à ce jour.

Type : crowdfunding sans contrepartie financière. Les contributeurs reçoivent une récompense non financière pour les remercier. Il est possible de définir deux types d’objectif : fixe ou flexible. 

  • Objectif fixe : vous ne recevrez l’argent investi que si vous avez atteint votre objectif sur une période donnée.
  • Objectif flexible : vous recevrez l’intégralité des contributions même si vous n’avez pas atteint votre objectif initial.

Coût : la plate-forme retient une commission de 5 % sur les fonds collectés, à laquelle il faut ajouter des frais compris entre 3 et 5 % pour le traitement du paiement.

Bon à savoir : Indiegogo peut être intégrée à d’autres sites, tels que Facebook et Google, pour vous aider à promouvoir votre campagne.

Langues : la plate-forme est disponible uniquement en anglais. 

Kickstarter a été conçue pour financer des projets créatifs dans de nombreux domaines : art, artisanat, BD, danse, design, mode, films et vidéos, musique, photographie et technologie.

Date de création : 2009

Nombre de visiteurs : environ 21 millions par mois.

Nombre de projets financés : plus de 200 000 à ce jour.

Type : crowdfunding sans contrepartie financière. La plate-forme applique un modèle de type « tout ou rien » : le créateur de la campagne définit au préalable un objectif de collecte et un nombre de jours pour l’atteindre. Si l’un des deux objectifs n’est pas atteint, le projet n’est pas financé et chaque contributeur récupère son argent. Si le projet est financé, les contributeurs se voient offrir une récompense. 

Coût : la création d’une campagne est gratuite. Si les objectifs sont atteints, Kickstarter prélève une commission équivalente à 5 % du montant collecté. Le prestataire de services de paiement, Stripe, applique également une commission comprise entre 3 et 5 % de ce montant. 

Langues : Kickstarter est disponible en 7 langues.

Patreon donne à tous les créatifs (musiciens, vidéastes, artistes visuels, écrivains, etc.) la possibilité de percevoir une contribution mensuelle fixe de la part de leurs fans, qui en retour ont accès à certains contenus en exclusivité. 

Date de création : 2013

Nombre de visiteurs : environ 6 millions de contributeurs actifs par mois.

Nombre de projets/d’artistes financés : 187 000.

Type : crowdfunding sans contrepartie financière. Les contributeurs ont accès à différents types de contenus exclusifs en fonction du montant de leur contribution mensuelle. Les montants possibles sont définis par l’artiste (qui peut, par exemple, donner à ses fans la possibilité de contribuer à hauteur de 5, 10 ou 15 € par mois). 

Coût : les artistes paient une commission à la plate-forme, dont le pourcentage varie entre 5 et 12 % de l’argent collecté chaque mois, en fonction de l’abonnement choisi.

Langues : Patreon est disponible en 7 langues.

GoFundMe est principalement utilisée pour récolter des fonds pour des causes caritatives, mais également pour financer des projets susceptibles d’avoir un impact social positif. 

Date de création : 2010

Nombre de visiteurs : environ 7,5 millions par mois.

Montant total financé : plus de 150 millions de dollars collectés en 10 ans.

Type : crowdfunding caritatif. La clé du succès de cette plate-forme est sa simplicité : pour créer une campagne, il suffit de définir un objectif, de présenter son projet (en incluant éventuellement des photos et des vidéos) et de promouvoir sa campagne sur les réseaux sociaux, ainsi que par e-mail et SMS. Tout peut être géré depuis le tableau de bord du compte GoFundMe et l’argent collecté peut être retiré à tout moment (même si l’objectif fixé n’est pas atteint). 

Coût : la plate-forme n’applique aucune commission obligatoire. Un pourcentage est en revanche déduit du don en cas de paiement par carte de crédit ou de débit (2,9 % du montant collecté + 0,25 €). 

Langues : GoFundMe est disponible en 7 langues.

Fundly peut être utilisée pour récolter des fonds pour tout type de projet. 

Date de création : 2009

Nombre de visiteurs : environ 1,9 million par mois.

Montant total financé : plus de 330 millions de dollars collectés jusqu’ici.

Type : crowdfunding caritatif. Fundly est simple à utiliser : il vous suffit de créer un profil, de partager votre projet, de télécharger l’application qui vous permettra de gérer votre campagne et d’utiliser, si vous le souhaitez, la fonctionnalité intégrée OpenGraph pour promouvoir votre campagne sur Facebook. 

Coût : la plate-forme prélève une commission de 4,9 % sur le montant total collecté ainsi qu’une commission de 2,9 % sur les dons payés par carte de crédit. 

Langues : la plate-forme est disponible uniquement en anglais. 

FundingCircle est une plate-forme principalement dédiée aux PME à la recherche d’un financement. 

Date de création : 2010 

Montant total financé : 11,5 milliards de livres sterling prêtées à environ 100 000 PME dans le monde entier.

Type : crowdlending. Le processus est simple : vous envoyez à FundingCircle une candidature qui présente votre projet (10 minutes suffisent pour remplir le formulaire). L’équipe analyse votre candidature et décide de l’approuver ou de la refuser. La plate-forme propose des financements pouvant aller jusqu’à 500 000 livres sterling. 

Coût : vous payez aux investisseurs un taux d’intérêt mensuel (compris entre 4,5 et 6,5 %) sur le montant qu’ils vous prêtent.

Langues : la plate-forme est disponible en anglais, allemand et néerlandais. 

3. Comment réussir sa campagne de crowdfunding ? 

Vous y voilà : vous avez choisi une plate-forme et êtes sur le point de lancer votre campagne. Voici quelques conseils qui vous aideront à mener à bien votre projet : 

1) Assurez-vous que votre projet a une vraie valeur ajoutée : cela peut sembler évident, mais c’est très important. Les campagnes les plus fructueuses sont celles qui soutiennent des projets ou produits innovants. C’est pourquoi nous vous conseillons de vous poser la question suivante : « Mon projet aide-t-il à résoudre une problématique ? ». Pour une PME, il peut s’agir de lancer un nouveau produit, mais aussi de faire perdurer un projet viable et important pour la communauté locale, comme ce fut le cas de la librairie de quartier City Light Books, dont nous vous présentons la campagne de crowdfunding plus bas dans cet article. 

2) Créez un pitch efficace : il est important que la présentation de votre projet (souvent appelée « pitch ») soit à la fois professionnelle et convaincante. Le budget est un élément essentiel : vous devez calculer le montant dont vous avez besoin pour mener à bien votre idée et expliquer vos calculs dans votre pitch. L’objectif que vous allez définir doit être suffisamment élevé pour couvrir l’ensemble des coûts liés à votre projet (en incluant les récompenses pour les contributeurs ou le remboursement de leur prêt), mais doit rester raisonnable afin de ne pas être trop difficile à atteindre. N’oubliez pas d’intégrer dans vos coûts les frais à payer à la plate-forme et au fournisseur de services de paiement !

Si vous avez un site web, vous savez que la meilleure façon d’attirer l’attention des internautes est de publier des vidéos. C’est la même chose pour une campagne de crowdfunding : selon Seed Factory, les campagnes qui incluent des vidéos ont 100 % plus de chance d’atteindre leur objectif ! Le taux de réussite annoncé par Kickstarter pour les campagnes incluant une vidéo (même enregistrée sur un smartphone) est de 50 %, contre 30 % en l’absence de vidéo. La raison est simple : les gens aiment voir qui se trouve derrière un projet avant d’y contribuer. N’oubliez pas d’ajouter votre vidéo à votre site web pour que vos visiteurs découvrent eux aussi votre projet.

Créez un site pour votre entreprise avec Jimdo

3) Soignez votre stratégie marketing : une fois que vous avez créé votre campagne de crowdfunding, vous devez la faire connaître si vous voulez que des gens y contribuent. Avant même de créer votre profil, nous vous conseillons d’en parler à vos proches. Partagez également votre projet sur les réseaux sociaux, par exemple sur Facebook et Twitter. Envoyez à toutes les personnes susceptibles d’être intéressées un e-mail contenant un lien vers votre campagne. Si vous pensez que votre idée est particulièrement innovante (ou intéressante pour un groupe de personnes), n’hésitez pas à contacter d’autres médias tels que la presse ou à la radio. Enfin, n’oubliez pas de parler de votre campagne sur votre site web ou e-boutique.

4) Définissez un délai raisonnable : selon Kickstarter, même si les campagnes peuvent durer jusqu’à 60 jours, les plus réussies sont généralement celles qui durent 30 jours ou moins. Raison de plus pour soigner votre promotion avant le lancement ! 

5) Faites des recherches : prenez un peu de temps pour analyser plusieurs campagnes similaires à la vôtre et ayant porté leurs fruits. Ont-elles des stratégies de promotion et de marketing, ou d’autres points communs, dont vous pourriez vous inspirer pour votre campagne? La bonne nouvelle, c’est que la plupart des plates-formes de crowdfunding fournissent aux utilisateurs des conseils et astuces pour réussir leur campagne. 

Si vous souhaitez plus de conseils stratégiques pour promouvoir votre campagne, n’hésitez pas à consulter notre article intitulé « Quelles leçons marketing tirer du crowdfunding ? », qui vous fournira des astuces marketing tirées de campagnes de crowdfunding.

4. Besoin d’inspiration ? Quelques exemples de campagnes réussies

Maintenant que vous en savez plus sur le fonctionnement du crowdfunding, les plates-formes les plus adaptées aux PME et aux freelances et les facteurs qui permettent de réussir sa campagne, il ne vous reste plus qu’à trouver l’inspiration ! Pour vous aider, voici une sélection de nos campagnes préférées lancées par des PME ou des freelances.

  • Mous. Cette entreprise fabrique des coques d’iPhone ultra fines composées de matériaux durables tels que le marbre, le bambou et la fibre de carbone. En 2015, Mous a lancé, sur Indiegogo, une campagne de crowdfunding qui fut un vrai succès : l’entreprise est parvenue à lever plus de 2 millions de dollars, une somme qui lui a permis de se lancer.
  • Formlabs a lancé une campagne sur Kickstarter pour financer son projet de création d’une imprimante 3D low cost. Grâce à cette initiative, l’entreprise a levé près de 3 millions de dollars au printemps 2013. Formlabs a été l’une des premières entreprises du secteur 3D à recourir au financement participatif.
  • Amanda Palmer est une artiste aux multiples talents (auteure-compositrice-interprète et écrivaine). Grâce à Patreon, ses fans lui versent chaque mois une somme d’argent qui lui permet de continuer à créer des morceaux, livres, affiches, etc. En retour, elle partage régulièrement avec eux des contenus exclusifs.
  • City Light Books. Fondée en 1953, cette librairie est un lieu de rencontre pour la communauté artistique de la baie de San Francisco. De nombreux auteurs, poètes et lecteurs y ont leurs habitudes. Comme beaucoup d’autres PME, elle a malheureusement été durement touchée par la pandémie. Sa co-fondatrice Elain Katzenberger a donc lancé une campagne de crowdfunding sur GoFundMe pour pouvoir continuer à payer les salaires et factures de la librairie. L’objectif a été atteint en deux jours à peine et, grâce aux efforts de l’équipe, City Light Books a pu rouvrir ses portes !
  • Bird & Blend Tea. Lorsque la pandémie a frappé, les aides financières ne sont pas arrivées assez vite pour cette entreprise de vente de thé. Elle s’est donc portée candidate pour un prêt via FundingCircle afin de pouvoir honorer ses factures. Elle a reçu une réponse positive en moins de 24 heures et les fonds lui ont été virés sous trois jours.

5. Parlez de votre campagne sur votre site web ou dans votre e-boutique

Si vous souhaitez lancer une campagne de crowdfunding pour financer votre produit, votre entreprise ou votre projet, vous devez disposer d’un site web pour avoir une visibilité en ligne et sécuriser votre financement. Voici nos meilleurs conseils pour booster votre campagne à l’aide de votre site.

  • Ajoutez un lien vers votre site web ou votre boutique en ligne sur la page de votre campagne afin de montrer à vos investisseurs potentiels que vous êtes un professionnel établi. N’oubliez pas d’ajouter votre logo pour que les visiteurs se souviennent plus facilement de votre entreprise.

Créez un logo pour que votre entreprise se démarque.

  • Ajoutez un lien vers votre campagne de crowdfunding sur votre site web ou votre e-boutique. Cela permettra aux visiteurs et clients réguliers qui connaissent déjà votre entreprise de participer s’ils le souhaitent, mais aussi de faire passer le mot ! Jimdo vous permet également de promouvoir, en quelques clics, votre site web ou votre boutique en ligne sur les réseaux sociaux. Vous pourrez ainsi améliorer la visibilité de votre campagne de crowdfunding.
  • Votre site web est une véritable carte de visite en ligne : il vous correspond et reflète vos couleurs de prédilection, votre branding, votre histoire. C’est donc l’endroit parfait pour communiquer les informations que vous n’avez pas pu inclure sur la page de votre campagne de crowdfunding, mais qui pourraient convaincre des contributeurs potentiels. Utilisez votre site pour leur en apprendre plus sur vous, communiquer sur l’avancement de votre projet ou leur montrer vos réalisations à l’aide d’une galerie photos.
  • Contrairement à la page de votre campagne de crowdfunding, vous disposez d’un contrôle total sur le contenu de votre site web. Cela signifie que vous pouvez le modifier à votre guise et quand vous le souhaitez. Vous pourrez même continuer à le faire une fois la campagne terminée.
  • Jimdo vous permet de créer gratuitement un site web ou une boutique en ligne. Même si c’est seulement pour promouvoir votre campagne, un site professionnel vous aidera à faire connaître votre projet et à gagner la confiance de vos investisseurs potentiels. De plus, si vous souhaitez bénéficier de plus de fonctionnalités professionnelles une fois votre campagne terminée, il vous suffira de basculer sur une version supérieure.

Pas besoin de savoir coder pour créer un site web ou une e-boutique avec Jimdo. Nous vous aiderons à chaque étape de la création pour vous permettre de vous lancer gratuitement et en quelques minutes.

Nous espérons que cet article vous a donné toutes les informations nécessaires pour lancer une campagne de crowdfunding afin de concrétiser une idée ou de soutenir votre entreprise. Si vous souhaitez d’autres conseils pour promouvoir votre campagne, vous pouvez consulter notre Guide pour réussir votre marketing sur les réseaux sociaux.

Commencez à vendre en ligne avec Jimdo.

Elisabetta Satta
Elisabetta est traductrice pour Jimdo et rédige des articles à destination du marché italien en particulier. Quand elle ne travaille pas, elle se consacre à ses plus grandes passions : la musique, le cinéma et le féminisme.
Produit recommandé

Site internet Jimdo